Avoir une banque est une obligation pour tout le monde. Mais quand on quitte le monde du salariat la réalité qui s’offre aux entrepreneurs est très surprenante. Mais choisir une banque pour indépendants est un choix qui arrive très tôt dans la vie d’une activité libérale. Mais comment faire les bons choix ? Comment ne pas se sentir trop seul pour aborder avec le plus de sérénité possible cette transition importante dans la vie d’une personne ?

Le choix de la confiance. 

Il arrive souvent que pour avoir un meilleur confort et pour avoir la possibilité de faire jouer la concurrence, posséder deux banques même quand on est un particulier peut être une idée à creuser. Même si cela multiplie par deux, les inévitables frais bancaires, il reste possible de jouer sur deux tableaux. Finalement, en très peu de temps, les banques ne cessent de revendiquer la possession d’un compte principal. Alors imaginez leur réaction avec un compte professionnel. Les propositions de prêts pour l’activité sont rapidement abordées et comme par magie, les banquiers ont toujours plein de solutions. Mais attention, ne vous laissez pas duper par cette soudaine notoriété. Elle est parfois très malicieuse. 

Le choix de la raison

C’est la raison qui doit primer pour les entrepreneurs au moment de cette décision. Même si changer de banque est parfois une étape lourde à gérer, elle peut devenir nécessaire. Parce que si votre banque, depuis que vous avez un compte chez elle, ne vous a jamais donné de satisfaction c’est le moment d’envisager de rompre le contrat et de pousser la porte de la concurrence. Prenez rendez-vous avec d’autres banques, voyez quelle est la plus réactive, souvent le délai de réponse en dit long sur leur politique d’acquisition de nouveaux comptes. Les politiques des banques sont très différentes d’une année à l’autre et régulièrement, il y a des avantages à la digitalisation et à ouvrir un ou deux nouveaux comptes.